Home Non classé Casse-tête des droits

Casse-tête des droits

0
SHARE

Ce casse tête comporte 6 pièces. Assemblées dans le bon ordre, elles permettent de réaliser la forme compacte de la figure ci dessus.

Les 6 pièces isolées sont représentées ci-dessous. En allant de gauche à droite on trouve:

                                A             B1           B2           B3             C1             C2

1 pièce A
3 pièces B1, B2 et B3 identiques
2 pièces C1 et C2  identiques

Réalisation du jeu

Il peut être fabriqué par n’importe quel bricoleur. Il suffit de posséder une scie, 1 tube de colle à bois et une boite à onglets. Un bricoleur qui serait équipé d’une fraiseuse fabriquerait les pièces avec plus de précision et  plus rapidement.
– acheter dans un magasin de bricolage une baguette en bois de section rectangulaire 24 x 12 mm
– couper 7 morceaux de longueur identique 96mm et 10 morceaux de longueur 24 mm
– coller 2 morceaux de longueur 96mm  l’un sur l’autre pour faire la pièce A
– coller 2 morceaux de longueur 24mm sur les extrémités d’un morceau de longueur 96mm  pour faire la pièce B1
– recommencer de manière identique pour faire les pièces B2 et B3 et les ébauches des pièces C1 et C2
– découper une entaille de longueur 24mm et de largeur 12mm au milieu des pièces C1 et C2 . Utiliser le morceau découpé pour le recoller comme indiqué sur la photographie.
– poncer toutes les pièces en retirant une surépaisseur suffisante pour que les pièces puissent glisser librement sans gripper
– peindre une face de la pièce B3
– laisser les autres pièces en bois brut

Rôle de l’adulte animateur

Pour faire découvrir le jeu aux enfants, la présence d’un animateur est nécessaire. Celui-ci leur pose une série de questions. Il  attend des réponses et fait les remarques  qu’il commente en tenant compte de l’âge des joueurs notamment. Les textes des questions et réponses ci-dessous ne sont que des propositions : chaque animateur choisit son propre texte.
Question 1 :  » Les 2 pièces B1 et B2 sont-elles différentes? »
Les joueurs sont surpris par la question, redoutent un piège  mais finissent par répondre que B1 et B2 sont  identiques.

Réponse 1: « Je suis  d’accord avec vous.  Il n’y a aucune raison de faire une différence entre ces pièces quand on va assembler le casse-tête . De même Il n’y a aucune différence entre les droits des garçons et ceux des filles. Aussi je vous propose d’appeler désormais la pièce B1 « les droits des filles » et la pièce B2 « les droits des garçons« 
Question 2 : « Les garçons et les filles ayant  les mêmes droits, pourquoi ai-je donné un nom différent aux 2 pièces B1 et B2? »
Attendre les réponses qui peuvent être très diverses, parfois surprenantes…
Réponse 2 : « Les droits des filles sont bien les mêmes que ceux des garçons mais, très souvent, dans beaucoup de pays et parfois même chez nous en France, les filles ne bénéficient pas pleinement de tous leurs droits. Les 2 pièces identiques du jeu sont là pour rappeler que les droits doivent être effectivement identiques dans la vie de tous les jours même si ce n’est pas toujours le cas actuellement. 
Question 3 : « La pièce B3 est-elle identique aux pièces B2 et B1? »
Les joueurs sont  à nouveau surpris mais finissent par convenir qu’elle a la même géométrie mais qu’elle différe par sa couleur.

Réponse 3 : « La pièce B3 ayant la même géométrie peut remplacer l’une ou l’autre des pièces  B2 et B1 quand on réalisera le casse-tête. La petite différence de couleur ne change rien. De même les enfants qui seraient un peu différents des autres par la couleur de la peau, leur taille, leur poids, leur religion, leur langue ou toute autre différence plus ou moins visible…. ont tous les mêmes droits. Aussi je vous propose d’appeler la pièce B3 « le droit d’être différent« 
Question 4 : « Puisque les enfants qui sont un peu différents des autres ont les mêmes droits, pourquoi ai-je donné à cette pièce B3 un nom « différent » de celui des pièces B1 et B2? « 
Réponse 4 : « Tous les enfants ont les mêmes droits. mais il est utile de dire que les enfants « différents » ont les mêmes droits que les autres. Pour qu’il en soit vraiment ainsi, il faut parfois des lois, des règlements et toujours beaucoup de bonne volonté. Ainsi les enfants qui ont un handicap physique ou intellectuel ont droit à l’école et à des loisirs comme tous les autres enfants  mais cela va mieux en le disant et en s’organisant pour qu’il en soit bien ainsi.

Question 5 : »Les 2 pièces C1 et C2 ont la particularité de pouvoir s’assembler. On réalise ainsi une nouvelle pièce  X. Quand vous voyez ce X, à quoi pensez vous? »
Les enfants laissent aller leur imagination: ils pensent roue, éolienne, moteur, croisement…L’animateur résume toutes les propositions  en montrant qu’en se mettant ensemble on a eu beaucoup plus d’idées que chacun isolément.
Réponse 5 : » Moi, quand je vois cet X,  je pense que  quand on se met ensemble pour réfléchir ou pour faire un projet, on est beaucoup plus efficace et beaucoup plus riche en idées. En se regroupant on peut faire plus que ce que chacun est capable de faire individuellement. Les enfants ont le droit de s’associer. Je propose qu’on appelle la pièce C1 « le droit d’association »  et la pièce C2 « le droit de réunion« 
L’animateur commence alors à construire le casse-tête en assemblant les pièces C1, C2, B1, B2 et B3. Il montre qu’arrivé à ce stade, l’assemblage reste fragile entre ses doigts.
Question 6 : »Pourquoi tous ces droits assemblés ne constituent-ils encore qu’une pièce peu solide? »
Inévitablement un joueur remarquera qu’il reste sur la table la pièce A
Réponse 6 : » Dans un casse-tête classique, le dernier morceau que l’on place s’appelle la clé. La clé donne sa solidité à l’assemblage des morceaux. De même ce qui a rendu l’ensemble des droits des enfants cohérent, indiscutable, robuste, c’est la Convention Internationale des Droits de l’Enfant ( la CIDE) . Aussi je vous propose d’appeler le morceau  A  « la clé CIDE »

Solution

Si vous séchez, cliquez sur le mot « solution » au dessus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here