Home Non classé LES ENFANTS REFUGIES ET MIGRANTS EN EUROPE

LES ENFANTS REFUGIES ET MIGRANTS EN EUROPE

0
SHARE

6 pliages Origami et 12 photos pour comprendre ce que vivent ces enfants

Les photos présentées sont toutes des captures d’écran de vidéos UNICEF disponibles sur Youtube et filmées entre septembre et octobre 2015. On peut accéder à celles-ci à partir du site UNICEF69 

Les gammes des 6 pliages sont fournies sur ce site « Les droits des gônes ». On peut notamment retrouver chacune en utilisant ce lien

Etape 1

« Une  petite fille est dans une longue file de réfugiés syriens contrôlés à un poste frontière au centre de l’Europe. Avec ses doigts elle dessine un cœur… « 

Le 1er pliage proposé  est un COEUR porteur de  messages implicites ou explicites  multiples:

« ouvrons  notre cœur »
« j’ai à cœur de vous parler de ces enfants »

 :
« Il y a quelques semaines (ou quelques mois) accompagné de ses parents cet enfant a quitté sa maison ou son immeuble et il a laissé sur place une partie de sa famille. ( grands-parents, oncles et tantes, etc) » 

Ce  2ème pliage (l’immeuble) évoque la vie de ce petit syrien avant…la guerre. Il habitait dans un immeuble comme beaucoup d’enfants de chez-nous. Il n’avait pas peur, il était soigné et il allait à l’école….  

Etape 2 

« Il a traversé la frontière de son pays. Peut-être s’est-il arrêté un temps dans un des nombreux camps près d’une des frontières turque, kurde, libanaise, jordanienne. En plein désert. Il a connu la fatigue, il a eu soif, il a eu peur… »


Ce 3ème pliage (le gobelet) évoque le manque d’eau, l’inconfort du début de son voyage

Etape 3

« Un jour enfin ce jeune enfant arrive près de la mer Méditerranée. Ses parents lui ont dit que l’Europe était désormais toute proche. Son père a négocié pour trouver une embarcation. Il a du payer très cher pour trouver un « passeur ».

« Une nuit ils  partent, la peur au ventre, sachant les risques d’une traversée. Près des côtes grecques ou italiennes  ils échappent de peu à une noyade »
.
Faire réaliser par les enfants ce 4ème  pliage : il évoque la présence tout près de nous de ce petit migrant dont nous suivons les étapes
Puis faire réaliser par les enfants un 5ème pliage : ce petit bateau. Imaginons que ce soit celui qui a transporté ce petit migrant de l’autre coté de la Mer Méditerranée. Poser sur une table ce petit bateau : on observe qu’il n’est pas très stable

Proposer aux enfants de mettre dans leur bateau le petit migrant en papier et le petit coeur du même coté. Les enfants visualisent alors que le bateau se penche sur le coté et qu’il pourrait chavirer..

Etape 4

« Avec ses parents il s’est réjoui en mettant le pied sur le sol de l’Europe. Ni lui, ni ses parents ne savent que commence un long voyage avec des étapes en bus, en train et aussi de longues marches… »

Etape 5

« Il connaît de longues attentes dans des camps improvisés  sans aucun confort » 

Etape 6

« Adultes et enfants dorment peu. La fatigue se lit sur leurs visages » 

Etape 7

« Rapidement l’argent économisé par ses parents avant leur départ vient à manquer » ;

Faire réaliser par les enfants un petit panier
Le panier contenait les provisions mais désormais il est vide… Toute la famille  a faim ;

Ce panier peut aussi contenir des vêtements. Peu de familles ont emporté des habits en rapport avec le froid et la pluie  en hiver  au centre de l’Europe. 

Ce pliage illustre  tout ce que des enfants endurent en traversant nos « riches » pays d’Europe 

 Conclusion

Cette jeune fille de 12 ans est quelque part en Europe. Elle erre sur nos routes. Elle craque : c’est trop dur »

Chaque enfant peut conserver ses 6 pliages et se demander « et si j’étais à la place de l’un d’entre eux ? »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here