Home Non classé JEU de l’OIE : variante UNICEF pour jouer en groupe

JEU de l’OIE : variante UNICEF pour jouer en groupe

SHARE

Le Jeu de l’Oie traditionnel

Le lecteur qui ne connait pas le
jeu de l’Oie traditionnel peut consulter l’article “Jeu de l’OIE traditionnel” sur ce site. Ce jeu fait partie des activités
ludiques familiales .Le nombre maximum des joueurs  n’est pas 
officiellement limité. Une partie se termine quand tous les joueurs sont
arrivés sur la dernière case du circuit  en avançant du nombre de cases rigoureusement
égal aux points tirés. Une partie est assez souvent assez longue (au moins 1h)
et sa durée croît avec le nombre de joueurs. En général ce dernier  ne dépasse pas 4 ou 5.

Le Jeu de l’Oie pédagogique

Quand le jeu  est utilisé comme un outil pédagogique, le
circuit traditionnel des cases est remplacé par un  « circuit de découvertes ». Certaines
cases  permettent  d’apprendre et de comprendre un problème ou
une situation. 

Deux types de jeux peuvent être utilisés

  • des jeux où le circuit est sur un plateau  disposé sur une table : voir par ex. le jeu Unicef “l’oie nous alerte : l’eau est précieuse
  • exemple d’une case du jeu Unicef “l’oie nous alerte : l’eau est précieuse”
  • des jeux où le circuit de très grande taille est disposé sur le sol : voir par exemple le jeu de l’oie géant des droits de l’enfant
  • jeu de l’oie géant de 6m x 6m

    La durée d’une partie d’un jeu de
    l’oie pédagogique est  plus longue que
    celle  d’un jeu de l’oie traditionnel. Il
    faut prendre le temps de découvrir les informations fournies sur telle ou telle
    case ou bien répondre à une question posée (jeu de l’oie quizz). Pour ne pas
    lasser les joueurs, il est impératif d’adapter les règles  pour que la durée de la partie reste
    raisonnable :
    – en limitant le nombre de cases.
    Le jeu traditionnel comporte 63 cases (9 séquences de 7 cases).  Un jeu pédagogique pourra être limité  à 49 cases 
    (7 x 7 cases), 36 cases (4 x 9 cases), 35 (5 x 7 cases), etc.
    – modifier la règle de la fin d’une
    partie. On peut arrêter la partie quand on « passe » sur la case
    d’arrivée et non quand on « arrive » sur cette case avec le nombre
    exact de points.
    – on peut se fixer une durée de
    jeu maximale. Le gagnant est alors celui dont le pion est le plus près de la
    case finale.

    Le jeu de l’Oie pédagogique sur table pour un groupe
    d’enfants

    .Quand le jeu de l’oie est
    utilisé comme outil pédagogique destiné à un groupe d’enfants (activités
    scolaires ou périscolaires, animation en centre social…), les règles doivent
    être adaptées. Le nombre de joueurs ne doit pas dépasser  25.  Il est raisonnable de se limiter à 15. Le
    groupe  est divisé en équipes : il
    ne faut pas plus de 5 équipes et il ne faut pas que chaque équipe comporte plus
    de 5 membres. Si les enfants sont d’âges très différents, il est recommandé d’opter pour
    un petit nombre d’équipes et de distribuer  à chaque équipier une mission qui lui
    convient. 

    Plateau de jeu

    On utilise un plateau de jeu de
    grande dimension, bien visible par tous les joueurs. A proximité du plateau pourront
    se trouver au maximum 1 ou 2 joueur(s) par équipe. On appelle ces joueurs les
    « pousse-pions » : eux seuls peuvent déplacer le pion de leur
    équipe. Les autres joueurs  de chaque
    équipe se tiennent à une certaine distance pour bien voir le déroulement de la
    partie, trouver les réponses aux questions proposées et indiquer aux « pousse-pions »
    les décisions prises par toute l’équipe. Un adulte référent est présent pour
    valider les réponses et répondre à toutes les questions des joueurs.

    Disposition du plateau de jeu

    jeu de l’oie de 36 cases (36 boîtiers de CD)

    Le lecteur est invité à consulter sur ce site notre article :Jeu de l’Oie : réalisation simple, économique et actualisable. Nous y avons proposé d’utiliser des boîtiers
    de CD pour réaliser un plateau  plaisant
    à regarder, facile à mettre à jour et simple à réaliser avec les moyens (limités)
    de la bureautique familiale.

    Si par exemple le jeu comporte 36
    cases, le plateau est réalisé en mettant côte à côte  36 boîtiers de CD ( de type slim par exemple). Dans
    chaque boitier on a préalablement glissé une “jaquette” sur laquelle figurent le
    numéro de la case, une flèche indiquant où se situe la case suivante ainsi
    qu’un texte ou une photo. On positionne les boîtiers dans l’ordre des numéros
    croissants en tenant compte de l’orientation de chaque flèche. On constate que le plateau est  un
    circuit en spirale qui s’inscrit soit dans un carré (6×6 boîtiers) soit dans un
    rectangle (4×9 boîtiers). Si le plateau de jeu occupe toute la surface d’une
    table, une autre petite table voisine est utilisée pour lancer les dés
    la 5ème case du jeu Unicef :”l’oie nous alerte, l’eau est précieuse”

    Répartition des tâches entre les joueurs

    Tout au long de la partie, 3
    tâches types sont exécutées par les joueurs : lancer les dés, avancer le (ou les) pion(s) de son équipe
    et répondre aux questions associées à certaines cases
    Au sein d’une équipe de 5
    joueurs on peut prévoir que:

    2 joueurs lancent les dés et annoncent le nombre de points obtenus  à tout le groupe

    2 joueurs (les pousse-pions) sont chargés de déplacer le pion de leur équipe.
    Compte tenu de la taille du plateau ces 2 joueurs se mettant de chaque coté du
    plateau de jeu.
    -1 porte-parole  prend
    les avis de ses équipiers quand  le jeu
    amène le pion de l’équipe sur une case à laquelle une question est associée.
    Chaque joueur peut proposer une réponse. En cas de divergences entre joueurs,
    le porte-parole décide de la réponse de l’équipe
    Quand
     les équipiers sont moins de 5, les 3
    taches types sont réparties au mieux,

    Variantes
    possibles des règles : cas où chaque équipe a 1 seul pion

    Variante 1 :

    L’équipe dont le  pion a  atteint  la case d’arrivée avant les autres a gagné la partie

    Variante 2 :
    On convient en début de partie de la durée de celle-ci (par exemple 30
    minutes). Quand le temps imparti est écoulé, l’équipe dont le pion est le plus près de
    la case d’arrivée a gagné.

    Variante 3 :

    Les  équipes collaborent. Si la partie s’arrête parce qu’une équipe
    a atteint la case « arrivée », on note le temps de la partie. Si la partie s’arrête parce que le temps imparti est écoulé, on note la case atteinte par
    l’équipe la plus rapide. Au cours d’une série de parties, l’objectif de
    chaque partie est de dépasser le score antérieur grâce à la collaboration des
    équipes. Chacune peut

    – avancer son pion grâce aux
    points obtenus par le lancer des dés (avec le risque éventuel de reculer ou d’être
    arrêté sur la case atteinte)
    – proposer ses points à l’une des
    autres équipes. L’équipe sollicitée peut accepter ces points ou les refuser.
    Exemples de jeux Unicef
    illustrant cette fiche :
    – le jeu Unicef  “l’oie donne l’alerte : l’eau est précieuse” (2016)

    le jeu  de l’oie géant des droits de l’enfant (2010)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here